Troubles du sommeil durant la grossesse : Comment faire ?

Les femmes ne sont jamais à l’abri de quelques petits désagréments durant la période de grossesse, parmi lesquels on peut citer les troubles du sommeil. Tout au long de la grossesse, une femme enceinte peut à un certain moment ressentir une envie intense de toujours dormir pour, soudainement avoir des difficultés à trouver le sommeil. On vous livre ci-après quelques astuces pour mieux vivre ces troubles.

Grosse envie de dormir à longueur de journée : que faire ?

tfss-eddd6a0a-e692-4e12-b3a1-91fd5af1bce3-image_1410461373

 

Même s’il est possible qu’une femme ressente le besoin de dormir plus souvent pendant toute la période de grossesse, cette envie reste surtout fréquente durant les trois premiers mois. À ce stade, l’envie de dormir est due aux hormones sécrétées par l’organisme dont, en particulier, la progestérone. Agissant comme un « calmant naturel », cette hormone entraîne chez la femme, l’envie de dormir plus que d’habitude.

Pour bien vivre cette situation, veillez à dormir suffisamment, au moins 8 heures par jour. Privilégiez aussi les petites siestes au cours de la journée, pour récupérer. En cas de besoin, n’hésitez pas à demander à votre médecin de vous prescrire des vitamines ou d’autres solutions pour atténuer l’envie fréquente de dormir.

Comment gérer les insomnies pendant la grossesse ?

Contrairement au premier trimestre de la grossesse, les deux trimestres qui suivent peuvent être marqués par des problèmes d’insomnie. Plusieurs raisons peuvent expliquer ces troubles du sommeil qui, au lieu de donner une envie intense de dormir, empêchent de trouver un bon sommeil.

sommeil-et-1er-trimestre-de-grossesse_mynutriParmi les facteurs en cause, il y a les mouvements de bébé, qui devient de plus en plus mobile et peut vous réveiller en pleine nuit.

Les crampes ou les angoisses nocturnes sont également fréquentes chez les femmes, notamment en fin de grossesse.

Pour retrouver plus facilement le sommeil à ce stade de la grossesse, certaines habitudes sont à privilégier.

Si vous avez l’habitude de faire quelques excès le soir, préférez bien vous nourrir la journée, en privilégiant un dîner léger le soir.

Évitez également les excitants comme le café ou le coca qui risquent de favoriser l’insomnie.

Des séances de relaxation, comme la sophrologie, peuvent aussi vous aider à retrouver un meilleur sommeil, la nuit.

Toutefois, si l’insomnie persiste, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre sage-femme qui vous prescriront éventuellement un traitement homéopathique destiné à améliorer votre sommeil, afin d’éviter toute fatigue intense jusqu’à l’accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.