Poser les bonnes questions avant de passer au bloc opératoire

Il est tout à fait normal si vous avez un peu peur de subir une intervention chirurgicale, car ceci n’est pas anodin. On n’est pas toujours très rassuré, car dans un petit coin de notre tête, on se dit qu’il y a une infime chance qu’on ne s’en sorte pas intacte. Pour vous rassurer, il faudra parler avec votre médecin et lui poser quelques questions. Voici les questions auxquels vous devez avoir des réponses.

L’opération est-elle indispensable ?

Pour certains cas, l’intervention chirurgicale est incontournable, mais essayez de savoir si c’est également votre cas. Posez les questions à votre médecin s’il n’y a pas d’autres solutions pour remédier à votre problème. Votre médecin pourra alors expliquer l’importance de cette opération que vous allez subir tout en vous dévoilant les risques et les bénéfices attendus de celle-ci. Si les risques sont trop importants pour vous, vous avez le droit de refuser l’opération et si vous avez des doutes, consultez un autre médecin.

Comment va se dérouler l’opération ?

Pour que vous ne soyez pas choqué au réveil et pour que vous puissiez vous préparer mentalement, il faudra également savoir ce qu’il va exactement se passer pendant l’intervention. Demandez à votre médecin quelles parties de votre corps il va inciser et quels organes et fonctions vont être impliqués. Posez-lui des questions sur les conséquences directes après l’opération, notamment ce que vous ne pourriez plus faire après les jours qui suivent l’intervention.

Qu’est-ce que vous devez faire et ne pas faire avant et après l’opération ?

Pour faciliter l’intervention chirurgicale et pour récupérer plus rapidement après l’opération, vous devez suivre quelques recommandations. Votre médecin vous en informera, mais posez des questions plus précises liées à votre cas et à votre mode de vie. Si vous êtes fumeur, vous devez penser à arrêter au moins six semaines avant l’opération. Questionnez-lui également sur le type d’alimentation que vous devez adopter et sur les activités physiques auxquels vous ne pourrez plus vous adonner avant et après l’opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website