Est-ce vrai que les femmes pensent à tout ?

Selon des études récentes publiées, la charge mentale du foyer pèse le plus souvent sur la femme en grande partie parce qu’elle s’occupe de différentes tâches (travail, enfants, maisons), mais aussi parce qu’elle a du mal à déléguer. Doit-on pour autant comprendre qu’une telle disparité est indispensable à l’équilibre familial ?

Un travail de gestion, d’organisation et de planification

Elle incombe souvent à la femme qui semble avoir été conditionnée pour pouvoir faire plusieurs choses à la fois. Dans les faits, les répartitions des charges dans le couple sont à peu près équilibrées dans les pays occidentaux. Par contre, l’organisation revient toujours à la femme. Son rôle est donc fondamental puisqu’elle connaît tout et elle a tout en tête : de la date des rendez-vous chez le docteur à la date des prochaines vacances scolaires.
En moyenne, la femme consacre plus de temps à penser et à réfléchir au bon fonctionnement du foyer. Elle aime quand tout file droit et si, d’ailleurs tout fonctionne comme sur des roulettes, c’est bien parce qu’elle a été le chef d’orchestre.

Prévoir et anticiper : une spécialité féminine

C’est bien connu, la femme aurait plus de sens pratique. De nos jours, l’homme participe également aux tâches ménagères courantes comme la cuisine, le ménage ou les courses, mais dès qu’il s’agit d’une tâche occasionnelle comme faire les valises ou faire le sac de plage, c’est la femme qui s’y colle. L’habitude sans doute, mais surtout parce qu’elle a la capacité d’être prévoyante par expérience. Elle sait que les enfants vont sûrement descendre 2 à 3 fois dans l’eau durant la journée donc elle prévoit 2 ou 3 serviettes en plus et autant de vêtement de rechange.
Elle est non seulement prévoyante, mais elle anticipe également. Les dernières vacances ont failli être gâchées au dernier moment parce qu’on s’y est pris trop tard pour faire les réservations. On ne l’y reprendra pas deux fois. La prochaine fois, elle fera tout à l’avance. Ce n’est pas comme si ces messieurs en sont incapables, mais surtout parce que les femmes ont vraiment du mal à lâcher du lest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.