Comment faire face aux caprices des enfants ?

Vous devez vous poser des questions si votre enfant ne fait pas des caprices puisque c’est un comportement inné chez les petits. C’est énervant souvent, mais il ne faut pas que vous vous énerviez. Ce ne sont pas les attitudes à adopter face aux caprices des enfants qui manquent. Alors appliquez-les ! Si vous n’en savez pas, en voici quelques bases.

Anticipation

Tous les parents savent que diverses situations aboutissent fréquemment à des crises. Il arrive que les enfants ne veuillent pas tout de suite aller au lit le soir parce qu’ils veulent regarder la télé ou que lorsqu’on les emmène faire les courses ils exigent qu’on leur achète des choses qui ne sont pas prévus. Autant le préparer à l’avance pour éviter de subir ses caprices : « Tu vas au lit après le repas » ou « Je vais t’emmener au supermarché mais ne t’avise pas surtout de me réclamer des jouets ». Une fois qu’il soit prévenu, c’est déjà une bonne étape.

Discussion

Mais c’est rare qu’un enfant capricieux accepte ces genres de recommandations. Certains n’hésitent pas à vous faire honte en public et hurlant ou en criant qu’il veut ceci ou cela. La meilleure façon pour ne pas envenimer la situation est que vous vous mettiez à sa hauteur, fixez-le du regard et dites-lui qu’on ne peut pas toujours faire ce qu’il veut. Inutile de le crier dessus mais expliquez-lui vos raisons : « Je ne veux pas d’acheter ce bonbon, parce que tu auras mal aux dents après » ou « Je suis ta maman ou ton papa et je sais ce qui est bon pour toi ». Il faut que vous soyez convaincant et évitez de ne pas vous culpabiliser parce qu’un enfant peut voir à travers votre geste que vous allez céder à ses caprices s’il persiste dans cette voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.