Carence en fer : comment prévenir l’anémie pendant la grossesse ?

femme-enceinte-malade

La grossesse reste une période où les besoins en fer de la femme augmentent. Il est donc fréquent qu’au cours de la grossesse, une femme soit anémiée à défaut d’apport suffisant en fer. Comment prévenir l’anémie de grossesse ou remédier à ce problème s’il survient ?

Quels sont les signes d’une carence en fer ?

Durant une grossesse, une femme a besoin d’un apport supplémentaire en fer, essentiel à la fabrication de l’hémoglobine du sang de bébé, au transfert d’oxygène ou encore à la fabrication de nouvelles cellules… En fin de grossesse, les besoins en fer sont de plus en plus importants et en cas de carence, la femme peut présenter une baisse importante de globules rouges qui est d’ailleurs à l’origine de l’anémie.

Si l’anémie ne provoque pas de conséquence directe sur la santé de l’enfant, elle peut toutefois entraîner un accouchement prématuré et un faible poids du nouveau-né.

Et chez la femme enceinte, l’anémie peut occasionner différentes sensations d’inconfort : accélération du rythme cardiaque, fatigue intense, essoufflements, pâleur du visage…

Quels aliments privilégier pour prévenir l’anémie ?

Pour rester en bonne santé durant sa grossesse et ne pas présenter une anémie, une femme enceinte devra donc privilégier une alimentation riche en fer. Outre les solutions que le médecin pourra prescrire, ces besoins en fer peuvent davantage être comblés, par une consommation abondante d’aliments riches en fer comme les œufs, le poisson, la viande et les légumes secs…

????????????Les légumes frais comme les brocolis, le persil ou les épinards sont également très connus pour leur apport en fer. Prenez-en, cela vous aidera à vous éloigner de cette maladie. Pour absorber facilement le fer, il ne faut pas non plus négliger la consommation de fruits, notamment ceux qui sont riches en vitamine C dont l’orange, le kiwi ou le citron…

Bien entendu, malgré une alimentation équilibrée et riche en fer, certaines femmes présentent toujours une anémie, notamment vers le 6ème mois de grossesse. Raison pour laquelle, les médecins prescrivent aux femmes enceintes, d’effectuer une analyse d’urine tous les mois qui permet d’évaluer le taux de fer dans le sang.

Pour remédier au manque de fer, une supplémentation est indispensable : ceci reste important pour pallier au taux très faible du fer dans le sang. Là encore, la femme enceinte devra faire attention à prendre les médicaments de manière régulière.

En outre, un sommeil suffisant et une bonne hydratation aideront la femme enceinte à atténuer sa fatigue, en cas d’anémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.